Présentation du CD-Rom

Le cédérom « la Résistance dans le Gard » a été publié en mai 2009 par l’association « Mémoire et Résistance » sous l’égide de l’Association pour des Études sur la Résistance Intérieure. Celle-ci, liée à la Fondation de la Résistance, a pris l’initiative de réaliser des cédéroms sur la Résistance dans les régions ou départements français de 1939 à 1945, en s’appuyant sur un réseau de chercheurs locaux, qu’elle anime et coordonne.

 

L’équipe du Gard a réuni des ressources bibliographiques et documentaires, récolté des témoignages, consulté des archives publiques et privées, afin d’établir un corpus qui répond à quatre objectifs :

– rassembler sur un même support les documents et les connaissances concernant l’histoire de la Résistance locale ;

– sauvegarder et transmettre aux jeunes générations le patrimoine de la mémoire résistante ;

– apporter une contribution à l’histoire de la Résistance ;

– rappeler les valeurs pour lesquelles les résistants ont combattu.

De nombreux témoins et historiens ont déjà publié des ouvrages sur le Gard durant cette période. Même si la préparation du cédérom a été l’occasion d’exploiter de nouvelles sources (témoignages, archives de l’ONAC…), la nouveauté réside plutôt dans le choix du support, le cédérom. Celui-ci permet d’offrir plusieurs niveaux de lecture : celui d’un public scolaire qui n’a pas une connaissance précise de la période, mais qui pourra y trouver des textes simples, des photos, des documents sur la vie quotidienne, la privation de liberté, les principaux actes de résistance ; mais c’est en même temps une base de données qui doit permettre à un enseignant, à toute personne intéressée par le sujet, de trouver rapidement des informations et analyses sur les hommes, les événements et les lieux de Résistance. D’autre part, le cédérom permet à la fois de stocker beaucoup plus d’informations que dans un livre (le cédérom sur la Résistance dans le Gard contient l’équivalent de près de 1100 pages et 860 photos) et d’offrir une plus grande liberté d’approche, en particulier grâce aux liens hypertextes.

Ces fiches portent sur les actes de résistance (tracts, manifestations, grèves, combats…), sur des biographies de résistants, sur les différentes organisations : réseaux, maquis, structures clandestines… Elles décrivent également le contexte et montrent le rôle des Résistants dans le redémarrage économique et la renaissance d’une vie démocratique dans le Gard après quatre ans de régime vichyste.

De multiples parcours sont possibles, à partir de la page d’accueil. La navigation dans le cédérom est articulée autour  de trois grands types de « menus »:

Les menus thématiques (thèmes et sous-thèmes propres à l’étude de la Résistance) :

I – Aspects de la Résistance

· Organisations de la Résistance (les premières initiatives, les mouvements de Résistance, l’implantation des mouvements, les organisations paramilitaires, les réseaux, les maquis, les partis politiques et syndicats).

.  Activités avant la Libération (sabotages et attentats, action des services de santé, aide aux personnes persécutées…).

.  Activités lors de la Libération (conditions de la Libération, actions de guérilla et combats…).

.  L’après-Libération (le nouveau contexte départemental, les nouveaux pouvoirs, le redressement économique…).

.  Motivations, esprit de Résistance (motivations et valeurs de l’engagement, attitude des Églises, traditions politiques).

. Sociologie (les structures du monde résistant, femmes résistantes, l’engagement selon les catégories socio-professionnelles, les étrangers dans la Résistance).

Mémoire (les acteurs de la mémoire, les commémorations et lieux de souvenir).

II – La Résistance dans son environnement

Relations avec l’extérieur (relations avec la France libre, les services alliés).

.  Soutien de la population (les résistants légaux, l’attitude des fonctionnaire, les manifestations symboliques).

.  Le régime de Vichy et sa répression (la Révolution nationale et l’encadrement de la population, partis et groupements collaborationnistes, répression et discrimination, persécutions anti-juives).

. L’occupant et sa répression (la présence des troupes d’Occupation, prélèvements et réquisitions, les victimes de la déportation, répression et exécution).

.  La vie quotidienne (les difficultés de ravitaillement, la dégradation des conditions de vie).

Index  « Lieux », « Chronologie », « Personnes ».

· Outils pédagogiques pour mieux appréhender les contenus : « Atlas »,   «Recherche»,  «Glossaire», «Médiathèque», « Sources », « Classeur » et « Aide ».

L’équipe “Mémoire et Résistance”

Rédaction des fiches : Claude Emerique, Laurent Pichon, Fabrice Sugier, Monique Vézilier ; et la participation de Jacques Brès, Francis Chirat, Claude Dailly, Peggy Desoutter, Hervé Mauran, Jacqueline Vigne.

Conseil, assistance et mise en oeuvre de l’applicatif : Monique Vézilier

Correction des textes : Jacques Brès

Photographies : Bernard Duattis, Catherine Sugier, Monique Vézilier

Gestion du projet AERI : Laurence Thibault (directrice), Aurélie Pol (chef de projet)